Le cours d’introduction à la Sémiologie

Par Alain R. GIRY

SEMIOTIQUE. SEMIOLOGIE etc.

I. La sémiologie : Généralités
I.1 - La sémiologie si elle peut être un outil expérimental, n'est rien d'autre qu'une grammaire descriptive des processus de la signification humaine et de la signalétique animale. Elle ne peut être considérée comme une science constituée et moins encore constituante. Si R. Barthes et A.J Greimas en demeurent les deux figures marquantes et complémentaires, il n'y a pas de dogme sémiotique reconnu par tous. Il y a seulement un ensemble de concepts (binaires) de base ( langue / parole, signifiant / signifié, diachronie / synchronie, syntagme / paradigme, etc. ) plus ou moins tiré du texte fondateur de Ferdinand de Saussure « Le Cours de Linguistique Générale » que chacun utilise selon ses finalités. Par exemple, la publicité l'utilisera selon son unique et réelle finalité: la vente. Ce seront les règles propres au commerce, le marketing, qui dicteront alors à la sémiologie ses buts descriptifs. Ce seront donc les études psychosociologiques (motivations, etc.) qui soutiendront ses applications publicitaires.

I.2 - La sémiologie n'a pas d'indépendance réelle par rapport aux autres sciences dites humaines. Loin d'être une "science pilote" comme elle l'imaginait encore dans les années 70 elle n'est qu' un maillon dans l'entreprise cybernétique, logistique actuelle. Aussi est-il essentiel d'entretenir et d'acquérir des connaissances dans au moins deux domaines connexes: la psychanalyse et l'analyse structurale des mythologies (Lévi-Strauss).

I.3 - Mais plus encore, la finesse des analyses sémiologiques, en sciences humaines en général, dépendra de l'ingéniosité de l'interprète et surtout de la richesse de sa culture générale.

II. Déroulement des séances.

II.1 - Il est demandé aux étudiants d'avoir toujours disponibles pour chaque séance des documents personnels sur lesquels ils seront amenés à travailler: réclames / publicités de magazines anciens et /ou nouveaux de tous produits et services, cassettes vidéo de clips publicitaires, et /ou des oeuvres d'art. Se munir aussi d'un matériel de base (ciseaux, colle) pour effectuer des découpes, collages etc.

II.2. Les séances:

a). Introduction générale.
b). Constitution d'un corpus d'analyse: exhaustivité, cohérence interne etc. corpus diachronique (études des variantes historiques) / corpus synchronique (études des structures)
c). Collage, Montage et double articulation (le signifié, le signifiant, le Signe) : étude de collages de Max Ernst , application à l'analyse de publicités
d). Composition spatiale, mise en page, couleurs : des oeuvres de Kandinsky à la sémiologie. Applications

III. Bibliographi. Les références des livres et articles de R. Barthes (Éléments de Sémiologie, Plaisir du Texte etc.) A.J Greimas (Sémantique Structurale et Du Sens I et II). vous seront communiquées au cours des séances de travail. Notons cependant un ouvrage fondamental pour les étudiants en publicité & marketing : Sémiotique, marketing et communication de J.M Floch, Editions des Presses Universitaires de France, Paris, 1990

Quelques documents à travailler, comparer (galerie sémiotique)

Une publicité Coca Cola autour de 1950

Collage de Max Ernst tiré de "Une semaine de bonté"

     

 

Pouvoir de l'alcool

Ce qui restera...

    

 

Images du pouvoir

Réflexion barbelée

corps psychotique, corps cosmique

Mag' rites sémiologiques

  retour